Bientôt un Projet sylvicole territorial (PST) pour le Grand Annecy

Grand Annecy

Le lancement de la construction du Projet Sylvicole Territorial (PST) du Grand Annecy a démarré avec une réunion de concertation le 28 juin 2023.

Un massif forestier offrant de multiples services écosystémiques…

Ce massif d’environ 23 000 hectares constitue une ressource en bois énergie et bois d’œuvre, avec une facilité d’exploitation due à sa faible pente.

En montagne, les essences majoritaires sont résineuses (sapin et épicéa) tandis qu’en basse altitude/collinéen on retrouve des feuillus (chênes, frêne…). Les forêts du territoire sont facilement accessibles et donc très fréquentées. Les forêts aux abords du lac jouent par ailleurs un rôle de protection contre la chute de bloc rocheux.

…mais faisant face à de nombreux enjeux

Le massif forestier du Grand Annecy doit faire face à plusieurs enjeux : risque sanitaire (notamment sur l’épicéa), conflits d’usage, risques d’incendie et adaptation au changement climatique.

A l’invitation de Marc Rollin, vice-président Qualité de l’air, transition écologique et énergétique et Patrick Leconte, conseiller délégué à la filière forêt bois, ce temps d’échanges a rassemblé un panel très diversifié d’acteurs en lien avec la forêt du Grand Annecy : élus du Grand Annecy et de communes du territoire, représentant du Département de la Haute-Savoie, ONF, CNPF, représentants et membres d’associations de propriétaires forestiers, PNR des Bauges, Fédération Française de Randonnée, Fédération de Chasse, membres de l’association des Communes Forestières, responsable de formation forestière, représentant de l’association des entreprises forestières des Savoies…

Le déploiement de Sylv’ACCTES sur le territoire

Après une présentation rapide du fonctionnement de Sylv’ACCTES et un état des lieux des forêts annéciennes, les participants ont pu exprimer leurs questionnements, inquiétudes et attentes. Ce premier temps d’échange a permis de prioriser des enjeux de sylviculture pour le territoire, qu’il s’agisse de la place de la place de l’épicéa, de l’amélioration des peuplements feuillus ou encore de la prise en compte de la biodiversité dans les interventions.

La prochaine étape verra les gestionnaires forestiers du massif se réunir durant les comités techniques Sylv’ACCTES afin d’élaborer les itinéraires sylvicoles en résonnances avec ces enjeux.

Concertation grand annecy 28 06 23

Petit rappel du déploiement Sylv’ACCTES

Le déploiement Sylv’ACCTES c’est 4 étapes.

1. La concertation locale : 

Un temps d’échange collectif qui à pour objectif d’identifier les actions sylvicoles vertueuses et adaptées aux besoins du territoire.

2. Les comités techniques locaux

Les comités permettent la co-construction des itinéraires du Projet Sylvicole Territorial. En sylviculture le terme « itinéraire » signifie les interventions successives à réaliser pour atteindre le ou les objectifs fixés par le plan de gestion forestier. Par exemple : améliorer la présence d’une essence d’arbre…

3. La validation du Projet Sylvicole Territorial (PST)

Il s’agit d’un document qui contractualise les actions mises en place. Le PST est signé entre Sylv’ACCTES et le territoire et il est validé par un comité scientifique et technique indépendant.

4. La demande d’aide et le financement des travaux

Une fois le PST validé, les propriétaires forestiers (privé et public) peuvent déposer une demande d’aide et ainsi inscrire leur forêt dans un modèle de gestion durable. Sylv’ACCTES apporte une aide financière sur les coûts des travaux nécessaires pour améliorer la gestion des peuplements forestiers conformément au Projet Sylvicole Territorial. Une fois la demande acceptée la phase opérationnelle peut commencer

Nos derniers sujets d’actualité

Débourrement

L’impact du froid hivernal sur les forêts

Arbres et ciel en forêt

Sylv’ACCTES et l’intérêt général

Lorsqu’il s’agit d’intervenir en forêt, la notion d’intérêt général prend tout son sens. Comment Sylv’ACCTES la met en œuvre au quotidien..
Martelage sur une arbre

Qu’est-ce que le martelage ?

Le martelage est au cœur du savoir-faire du forestier. C’est un acte emblématique et déterminant de la gestion forestière.